Jacquin-Ribot Florence
Médaille d’or du Conservatoire National de Région de Paris, diplômée de l’école Normale de Paris, et en 1997, premier prix de piano du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ainsi que de la Formation Supérieure de Piano et de Musique de Chambre mention Très Bien, elle complètera sa formation en suivant les classes d’écriture, d’analyse et d’accompagnement .
Participant à de nombreux stages dont l’académie d’été de Salzbourg, elle a travaillé principalement avec Germaine Mounier, Gérard Frémy, Jacques Rouvier, Pascal Devoyon, Jean-Philippe Collard, Xiao Mei Zhu et Alain Meunier.
Tout en se produisant régulièrement en tant que soliste et chambriste, elle enseigne depuis 2001 au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes. Elle fonde en 2010 le Trio Mélisonance , mariage de styles de musicaux (classique, jazz, traditionnelle, Klezmer…).

Contact: triomelisonance@gmx.de

 
Mozart - Beethoven - Chopin - Liszt - Rachmaninov - Satie
Florence JACQUIN-RIBOT est Médaille d’or du Conservatoire National de Région de Paris, diplômée de l’école Normale de Paris, et en 1997, premier prix de piano du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ainsi que de la Formation Supérieure de Piano et de Musique de Chambre mention Très Bien.

Son album a été enregistré en concerts privés et mixé en deux versions stereo et 5.1, toutes deux disponibles sur notre site.

Laissons-lui la parole :
« J’ai toujours été attirée par les variations.
On explore le thème , on l’analyse, on le triture, on lui faire dire autre chose…
Le compositeur se surpasse et c’est un vrai délice de décoder son langage.
On retrouve cette forme dans le premier mouvement de la sonate K331 de Mozart , dans les 32 Variations de Beethoven mais aussi dans la 3ème étude de Liszt et le 4ème prélude opus 23 de Rachmaninov.
La forme est au service de la musique, elle se déploie selon des règles propres et offre pourtant d’infinies nuances, à l’image de la vie. Ainsi la musique peut-elle vibrer des joies, des souffrances, de l’espérance de chacun, une simple variation devient essentielle : un instant de plénitude suffit à éclairer l’existence d’une lumière nouvelle.
Cette plénitude pourrait-elle découler d’un ostinato rythmique ou mélodique comme le fait abondamment Satie dans ses Gnossiennes. Ou cette répétition n’est -elle pas nécessaire à des pièces liée à notre quotidien (marche, danses telles les valses et mazurkas de Chopin ) ?
L’inspiration créatrice est sans fin. Elle découle du génie. »

Florence Jacquin-Ribot
contact: triomelisonance@gmx.fr
Ajouter cet album à votre panierStyle : Classique - Piano
Formats disponibles : Dbr/5.1 ac3, Dbr/5.1 wma, Dbr/5.1 wav, Stéréo mp3
Date de publication : févr. 2012
Prix :11,99 € TTC
EN TÉLÉCHARGEMENT NUMÉRIQUE SEULEMENT (PAS DE CD)


Newsletter
Merci d'indiquer
votre courriel
puis de valider: